Posts Tagged ‘VizQuote’

VizCo présent à Contech Montréal

novembre 23rd, 2018 by Louis-Félix Bergeron

L’éditeur Trikeb a rencontré plusieurs manufacturiers intéressés par les produits VizCo lors de l’Exposition bâtiment Contech à Montréal qui s’est tenu au Palais des congrès, le 22 novembre 2018.

Sept astuces pour déployer rapidement un catalogue interactif

novembre 5th, 2018 by Louis-Félix Bergeron

Vous souhaitez offrir vos produits dans un catalogue interactif et vous voudriez qu’il soit prêt le plus tôt possible? Voici quelques astuces pour réduire les délais de déploiement. Ces astuces sont toutes basées sur le principe de Pareto ou règle des 80-20 : concentrez vos efforts sur les 20% des produits les plus fréquents et les plus profitables qui vous fourniront 80% des résultats visés. Une fois que ces 20% sont accomplis, refaites le calcul sur les 80% restants et identifiez les 20% des tâches à faire qui donneront 80% des résultats qui restent à obtenir et ainsi de suite.

  1. Choisissez vos batailles et organisez votre configuration par étape. Même si vous souhaitez que votre catalogue contienne tout dès maintenant, configurez d’abord les produits les plus vendus avec les options les plus courantes pour ensuite augmenter le catalogue avec les produits moins fréquents. Laisser des portes ouvertes pour les options moins fréquentes comme des questions comme « options autres » ou « notes diverses ». Ajoutez peu à peu les questions et les options précisant vos produits et réduisant le recours à ces questions générales. Établissez des priorités et concentrez vos ressources sur les tâches les plus prioritaires.
  2. Pensez en spiral. Configurez un premier produit, de la soumission-commande à la production-livraison, selon un modèle général sur lequel vous pourrez baser les produits suivants. Vos utilisateurs préféreront probablement voir rapidement une première version de catalogue plus modeste qui s’enrichit progressivement plutôt que d’attendre longtemps un catalogue plus ambitieux mais qui les laisse longtemps sans outil. Une première version rapide vous permet également de prendre le pouls des utilisateurs et de vous ajuster pendant les phases ultérieures de configuration du catalogue.
  3. Encadrez vos utilisateurs en leur rappelant la règle du 80-20. On peut prévoir qu’ils souhaiteront que tout fonctionne du premier coup. Ils essaieront sans doute de tester le catalogue avec des cas rares ou complexes qui ne leur donneront pas des résultats satisfaisants. Rappelez-leur que le catalogue est en constante progression et que les premières étapes visent à leur faire gagner du temps sur les produits les plus fréquents et les plus répétitifs. Avec l’évolution du catalogue, ils pourront y inclure des produits de plus en plus sophistiqués. Stimulez la motivation de vos utilisateurs à prendre possession du catalogue et à vous orienter sur les besoins les plus prioritaires selon la règle du 80-20. Ajustez vos priorités selon les rétroactions de vos utilisateurs.
  4. Testez les produits les plus familiers et les plus vendus. Si vous trouvez des erreurs ou si certains comportements du catalogue ne donnent pas les résultats anticipés, demandez-vous où se situent-ils dans les 80-20. Réglez les cas les plus fréquents et trouvez des compromis pour les cas plus complexes et rares. Après un premier déploiement, révisez la liste des problèmes à résoudre en la divisant à nouveau en 80-20 et poursuivez la configuration. Informez vos utilisateurs des améliorations qui sont faites au fur et à mesure des mises à jour.
  5. Établissez les coûtants les plus utilisés. Déterminez des règles générales pour vos frais de main d’œuvre et vos autres coûts plus difficilement quantifiables. L’objectif est d’obtenir rapidement un prix coûtant relativement juste qui sera précisé progressivement en révisant les coûtants généraux.
  6. Intégrez les règles de production les plus importantes. Prévoyez des portes ouvertes pour les règles plus rares. Veillez à ce que votre équipe de production obtienne des informations suffisantes pour accomplir leurs tâches, même si le format ou l’organisation ne sont pas parfaits. Demandez-leur comment vous pouvez améliorer la qualité et la présentation de l’information qui leur est acheminé.
  7. Gardez une vue d’ensemble du projet tout en le segmentant en étapes concrètes réalisables rapidement. Partagez votre vision et votre échéancier avec votre entreprise afin que vos utilisateurs accordent leurs attentes aux différentes phases du projet. Rappelez à votre équipe les objectifs à court et à long terme du projet. Maintenez la motivation avec des petites victoires successives plutôt qu’en visant uniquement le triomphe final.

Ces quelques astuces vous permettront de mener à bien votre projet de catalogue et d’éviter les écueils de la dispersion et de l’attente de résultats. Avec un projet d’aussi grande envergure, on apprécie davantage des avancées progressives et constantes à un dévoilement en fin de projet qui se fait attendre.

VizCo vous attend à Contech Montréal

octobre 24th, 2018 by Louis-Félix Bergeron

VizCo sera présent lors de l’Exposition bâtiment Contech à Montréal qui aura lieu au Palais des congrès, le jeudi 22 novembre 2018 de 9h à 19h. Au plaisir de vous y voir!

Planifiez votre saison 2019 dès maintenant!

octobre 10th, 2018 by Louis-Félix Bergeron

Vos débuts de saisons se ressemblent-ils? Êtes-vous à la course pour mettre à jour vos catalogues, vos listes de prix, vos connaissances de vos produits et de vos options?

Chaque hiver, l’équipe de Trikeb revoit le même scénario se produire chez ses clients saisonniers. Vers le 20 janvier, c’est l’éveil. Le mois de mars arrive dans 6 semaines! Vite, il faut réviser les catalogues VizCo pour y intégrer les nouveaux produits, les nouvelles options et les nouveaux prix! Tout doit être prêt avant le retour du printemps!

Bien sûr, certains de ces changements dépendent des fournisseurs qui révisent eux-mêmes leurs produits et leurs prix en cours de saison. On ne peut pas facilement préparer à l’avance une hausse de prix qu’un fournisseur ne communique qu’en mai. Mais d’autres mises à jour dépendent de nos clients eux-mêmes. Par exemple, lorsqu’un client souhaite modifier sa gamme de produits, réviser ses propres prix, renouveler son image de marque ou ses rapports, il ne peut que s’en prendre à lui-même s’il n’est pas prêt à temps.

Ne vous laissez plus piéger par vos débuts de saison. Plutôt que d’accumuler les changements à faire entre la mi-janvier et les premières semaines de mars, étalez-les dans le temps et préparez-les dès que vous les connaissez. Vous vous donnerez alors une longueur d’avance sur vos concurrents et vous réduirez l’anxiété des débuts de saison.

La saison 2019, c’est demain. Prenez les commandes et préparez-la aujourd’hui.

C’est le moment de préparer votre saison… 2018!

août 28th, 2017 by Louis-Félix Bergeron

Votre saison 2017 bat son plein. Vous vous lancez dans le dernier droit avant la basse saison. Vous pensez que vous pourrez alors souffler et préparer votre saison 2018 à tête reposée.

Mais vos débuts de saisons se ressemblent-ils? Êtes-vous à la course pour mettre à jour vos catalogues, vos listes de prix, vos connaissances de vos produits et de vos options?

Chaque hiver, l’équipe de Trikeb voit le même scénario se produire chez ses clients saisonniers. Vers le 20 janvier, c’est l’éveil. La prochaine saison arrive à grands pas! Il faut rapidement réviser les catalogues VizCo pour y intégrer les nouveaux produits, les nouvelles options et les nouveaux prix! Tout doit être prêt avant le 1er mars, date officieuse du début de la nouvelle saison!

Bien sûr, certains de ces changements dépendent des fournisseurs qui révisent eux-mêmes leurs produits et leurs prix en cours de saison. On peut difficilement appliquer ces changements avant que les fournisseurs ne les communiquent. Mais d’autres mises à jour à préparer dépendent de nos clients eux-mêmes, par exemple lorsqu’ils souhaitent modifier leur gamme de produits, réviser leurs propres prix, renouveler leur image de marque ou leurs rapports. Il est donc possible d’étaler dans le temps les changements à faire plutôt que de les accumuler entre l’éveil du 20 janvier et le début de la saison en mars.

Ne vous laissez plus piéger par vos débuts de saison. Planifiez vos changements dès que vous les connaissez. Vous réduirez alors l’anxiété des débuts de saison et vous aurez une longueur d’avance sur vos concurrents.

VizCo présent à Contech Montréal

novembre 7th, 2016 by Louis-Félix Bergeron

L’éditeur Trikeb a rencontré plusieurs manufacturiers intéressés par les produits VizCo lors de l’Exposition bâtiment Contech à Montréal qui s’est tenu au Palais des congrès, les 3 et 4 novembre 2016.

Connaissez-vous votre coût de revient?

octobre 31st, 2016 by Louis-Félix Bergeron

Avec la grande disponibilité des outils informatiques et le souci de rentabilité que manifestent les manufacturiers, il reste étonnant de voir certaines entreprises continuer d’entretenir des listes de prix sans connaître le coût de revient de leurs produits. Certains justifient cette méconnaissance par la complexité du calcul de ces coûts, d’autres invoquent le manque de temps pour se livrer à cet exercice pourtant essentiel. Qu’en est-il vraiment?

Le coût de revient d’un produit (parfois appelé aussi prix de revient) consiste en la somme des dépenses entrant dans la fabrication d’un produit. Ces dépenses peuvent se diviser selon les catégories suivantes:

  1. Coûts des matières premières. Ces coûts regroupent toutes les matières premières entrant dans la fabrication des produits, mais aussi les coûts relatifs à ces matières, comme le transport, les taux de change, les frais d’importation et de douanes, etc. Bien que cette étape de calcul peut sembler la plus simple, elle réserve parfois des surprises, notamment avec l’évaluation des pertes ainsi que les retours de produits non conformes ou défectueux.
  2. Coûts de main d’œuvre directe. Les coûts de main d’œuvre touchent le temps de travail lié directement à la fabrication du produit, ce qui inclut les heures travaillées (régulières et supplémentaires) et les avantages sociaux. Les coûts de main d’œuvre doivent être calculé selon le temps de travail consacré au produit plutôt que selon le temps payé des employés. Il devient alors avantageux de bien connaître le temps de travail des diverses étapes de fabrication du produit.
  3. Frais généraux de fabrication (FGF). Cette catégorie peut regrouper l’ensemble des dépenses de l’entreprise qui n’entrent pas dans le catégories précédentes, comme l’amortissement des biens immobiliers, la machinerie, les coûts de main d’œuvre indirecte (incluant les employés de bureau), etc. Les états financiers annuels de l’entreprise permettent de faire la somme de ces coûts. Le défi consiste ensuite à les répartir sur les produits. La part de FGF par produit peut être calculée selon plusieurs méthodes:
    • Le nombre d’unités produites. Avec cette méthode, on divise la somme des FGF par le nombre d’unités pour obtenir un coût unitaire. Cette méthode simple ne tient pas compte des différences de complexité des produits.
    • Le nombre d’heures de main d’œuvre directe. Plutôt que d’utiliser la somme des unités produites, on utilise la somme des temps de production. On obtient une part de FGF selon une unité de temps (comme l’heure ou la minute) puis on distribue les FGF selon les temps de chaque unité.
    • Le nombre d’heures-machine. Plutôt que d’utiliser les temps de production humains, on utilise les temps de production machines.

La connaissance de l’ensemble de ces coûts permet d’établir le coût de revient d’un produit. À partir de ce coût, on applique une marge bénéficiaire pour obtenir un prix de vente concurrentiel. Il est à noter que le calcul du coût de revient doit être refait périodiquement afin de tenir compte des fluctuation des diverses dépenses et de garder un prix de vente assurant la rentabilité de l’entreprise.

VizCo offre des outils qui facilitent la prise en charge du coût de revient dans le calcul des prix des produits. Informez-vous sur ce que peut vous apporter VizCo pour bien connaître vos coûts et vendre vos produits à juste prix.

Une soumission de fenêtre architecturale en 2 minutes?

octobre 24th, 2016 by Louis-Félix Bergeron

Votre logiciel de soumission-commande vous permet-il de compléter une soumission de fenêtre architecturale en moins de 2 minutes?

C’est possible avec VizCo!

Voyez VizCo à l’œuvre avec un catalogue interactif de fenêtre architecturale.

Ajustez la vidéo en plein écran et en qualité 1080p pour un meilleur visionnement.

Contech Montréal : c’est bientôt!

octobre 17th, 2016 by Louis-Félix Bergeron

Il ne reste plus que deux semaines avant l’Exposition bâtiment Contech à Montréal. Nous vous attendons le jeudi 3 novembre 2016 entre 10h et 17h et le vendredi 4 novembre 2016 entre 9h et 13h au Palais des congrès de Montréal.

Cinq raisons de faire confiance à VizCo

octobre 10th, 2016 by Louis-Félix Bergeron

Pourquoi choisir VizCo? Voici cinq raisons de nous accorder votre confiance.

  1. Notre intégrité et notre transparence : VizCo joue cartes sur table. Plutôt que de miser sur des artifices et des attentes irréalistes, l’équipe VizCo fait le pari de la transparence et de la franchise en discutant ouvertement avec les clients de leurs besoins, des solutions possibles et des défis qu’elles posent.
  2. Notre dévouement et notre engagement: VizCo ne laisse pas tomber ses utilisateurs au premier pépin rencontré. Au contraire, notre équipe de soutien technique s’engage à trouver la meilleure solution possible afin de résoudre les problèmes pouvant survenir lors de l’utilisation. Notre engagement et notre vision à long terme sont à la base de la qualité de nos relations avec nos clients.
  3. Notre volonté d’aider: L’une des motivations de l’équipe VizCo est de soutenir l’industrie manufacturière du Québec. VizCo souhaite donc le meilleur pour ses clients. À cet effet, aucun effort n’est ménagé pour analyser les défis et trouver des solutions afin de stimuler la prospérité et la croissance des entreprises utilisant VizCo.
  4. Notre amour du travail bien fait: VizCo est en constante amélioration. À l’inverse d’autres logiciels qui tendent à se figer après un certain nombre de correctifs, VizCo continue d’évoluer pour offrir de nouvelles fonctionnalités tout en améliorant celles déjà en service. C’est pourquoi VizCo ne se contente pas de demi-mesures et de rustines de façade. Nous croyons en la valeur du travail élégant et bien fait, dont les fruits peuvent être récoltés longtemps.
  5. Notre approche humaine: L’équipe VizCo met tout en œuvre pour s’assurer que les utilisateurs puissent tirer le maximum du logiciel. Il est toujours possible de nous contacter pour obtenir des informations ou du soutien technique personnalisé. En cette ère d’automatisation des services à la clientèle, nous préférons encore écouter nos clients et leur parler de vive voix.

Choisir VizCo, c’est choisir des alliés fiables et dédiés à votre réussite.

.